Reset Password

Advanced Search

Des lieux uniques pour son magasin éphémère

Your search results

POP-IN, récompensée l’an dernier par le groupe Seedstars dans la catégorie start-up, aide ses clients à créer une boutique éphémère percutante. Elle propose des lieuxuniques à la location ainsi que des services d’aide à la réalisation du pop-up store.

POP-IN fait dans le magasin éphémère. La start-up permet à ses clients, généralement des grandes marques, de disposer d’espaces commerciaux provisoires, pour mettre en avant un produit ou un concept. Les différents lieux disponibles sont consultables sur le site internet de la jeune pousse ou sur dossier.

En plus du lieu, POP-IN propose d’accompagner ses clients dans la conception du magasin temporaire, dans le choix des meubles et dans l’organisation de l’espace par exemple. «Nous mettons aussi à disposition du personnel de vente le temps de la boutique éphémère, ajoute Tamara Sthioul, fondatrice de POP-IN, ce qui est indispensable par exemple pour des marques étrangères qui ont des collaborateurs ne parlant pas le suisse allemand. Finalement, nous proposons un service clé en main pour l’ouverture d’un pop-up store.»

Une relation dans la durée

Bien que le concept proposé par la start-up créée en 2018 soit basé sur l’éphémère, Tamara Sthioul travaille avec ses clients sur le long terme. Aujourd’hui, POP-IN collabore régulièrement avec une cinquantaine de grandes marques. Les clients de POP-IN sont en général dans les secteurs de la mode, de l’ameublement ou encore des boissons. Elles veulent installer leurs boutiques à des endroits stratégiques, dans le cœur des grandes villes suisses.

Au-delà de cette clientèle fidèle, Tamara Sthioul souhaite aussi travailler avec de plus petites entreprises, qui pourraient tout autant que les grandes marques être séduites par le concept de pop-up stores. Et qui dit plus petites entreprises dit budget plus resserré. C’est pour cela que POP-IN se tourne aujourd’hui vers des locaux plus accessibles, dans des centres commerciaux ou des rues moins cotées, pour que le prix du loyer soit moins élevé. POP-IN propose également à ses clients de partager un espace. «Nous encourageons certains de nos clients à passer une annonce sur Facebook pour partager un lieu, décrit Tamara Sthioul. Les coûts de location sont diminués, ce qui idéal lorsque l’on a un budget serré. De plus, cela peut se révéler très intéressant de partager un lieu avec une marque complémentaire de la sienne.»

Un concept récompensé

Le concept de boutiques éphémères est assez récent. «Il est rapidement devenu très populaire, souligne la fondatrice de POP-IN, désormais les marques se tournent volontiers vers l’éphémère, qui leur permet de garder le contact avec leurs clientèles tout en misant parallèlement sur la digitalisation. Le pop-up store a vraiment le vent en poupe.» Quand POP-IN a été pensée, le concept existait déjà à l’étranger. Mais pas en Suisse. En présentant son projet lors du concours Seedstars en 2019, Tamara Sthioul a séduit le jury et a remporté le premier prix, avec 100’000 francs d’investissement. «Bien implantés en Suisse romande et en Suisse alémanique, nous souhaitons désormais nous développer dans la partie italienne de la suisse, conclut Tamara Sthioul, notre ambition est de devenir leader sur le marché suisse du pop-up store.»

Leave a Reply

Your email address will not be published.

loader